Débourrage

Le pré-débourrage permet également au cheval d'accepter le tapis, la selle, le filet.
Il permet aussi l'apprentissage de la longe et de ses codes.

La voix est présente depuis la naissance avec ses constantes qui apaisent.
La voix n'est pas une aide impérative, certains chevaux s'en passent très bien.
Le cheval a besoin de cadre, de douceur mais impérativement d'indications claires, précises et sans équivoques.

Tout ceci préfigure au débourrage.

Ghazal a quatre ans et a été manipulée dès son plus jeune âge.
Travaillée par Dominique, elle dans la phase de pré-débourrage.

Wirtuoz ZA a trois ans et a été manipulé dès son plus jeune âge.
Travaillé par Jean-Jacques il est dans la phase de pré-débourrage.

Wirtuoz ZA

Manipulée signifie lui apprendre :

  • la politesse
  • la patience
  • le calme malgré un tempérament de feu.
  • la douceur

Ci-contre et ci-dessous :
WIRTUOZ ZA en pré-débourrage

Wirtuoz ZA
Wirtuoz ZA

Cela signifie également accepter :

  • l'homme (en extérieur, au boxe, à l'attache)
  • les caresses
  • les gestes de l'homme
  • les manipulations vétérinaires
  • le maréchal ferrant
  • les autres chevaux
  • toutes les choses insolites : sac plastique, tracteur, etc etc....
Wirtuoz ZA

Il est important de travailler le jeune cheval à pieds dans des situations variées.
Il n'en sera que plus agréable monté... et devrait passer partout sans problème et sans stress !

Wirtuoz ZA
Wirtuoz ZA
Wirtuoz ZA

Un cheval arabe est tardif, il est préférable de ne le débourrer qu'à partir de quatre ans, sauf cas exceptionnel.

Il convient de :

  • savoir prendre son temps car la difficulté avec cette race est d'obtenir la transmission entre l'arrière-main et l'avant-main.
  • le travailler dans le bon sens. Inutile de le contraindre ou de l'enrêner car il se bloque, se braque et devient vote ingérable.

Dans la phase de débourrage, le cheval sera monté et recevra ses bases de travail :

  • avancer et arrêter aux trois allures.
  • reculer
  • immobilité au montoir
  • monter et descendre (van ou camion)

Après le débourrage viendra le temps du travail. Néanmoins point de bon débourrage sans bon pré-débourrage.
Travaillés correctement, ils adorent cela et la complicité devient évidente.

Progressivement !

En équitation il faut prendre le temps de bien faire.

L'adage dit : "Pour gagner du temps, en équitation il faut aller lentement".